Francine Ridoux - Peintures et Sculptures


- BIOGRAPHIE -


Peintre & Sculptrice

 

Autodidacte, en 1970, je suis une formation pour enseigner le dessin durant 3 ans.

Jean-Marc Lange et Jacqueline Deyme (élèves de Balthus à Rome) me guident pendant plus de 20 ans dans mon expression artistique à l’Atelier des Beaux Arts de la Celle St Cloud.


La peinture est mon premier terrain de jeu, la matière attirante et plus intellectuelle pend forme avec le figuratif. En 1997, j’obtiens le premier prix des Yvelines au Salon de Villepreux.

Dans les années 2000, mon esprit fantasque est séduit ensuite par l’abstraction, enrichie par le rêve et une échappée au-delà de la réalité.


Pour aller plus loin encore, je travaille la terre avec des modèles d’atelier. La densité de la matière me semble alors rustique, j’aspire à plus de légèreté. Je découvre alors le travail avec la cire. Sa texture aérienne est plus réactive que la terre.


Tout de suite des corps d’hommes m’inspirent, la virilité, la musculature, les courbes, une évidence ! Ma part masculine s’exprime dans la force et le bronze prend forme. En 1996, le 1er prix de sculpture de Feucherolles m’est décerné.


Passionnée par les contrées du monde, explorées en tant que Navigante à la Cie Air France durant toute ma vie, le Japon et l’Afrique me livrent leur caractère mystique. Une représentation en Raku des moines japonais et des reliquaires gabonais m’anime.


Je souhaite que mon monde de fiction, minéral et imprégné de cultures et d’histoire, puisse procurer une évasion, un voyage au spectateur.

Mes influences sont issues des artistes tels que Zao Wou Ki et Igor Mitoraj.


Francine Ridoux.

Top